Les chroniques du Docteur Vertical T02 par Emmanuel Cauchy

Les chroniques du Docteur Vertical T02

Titre de livre: Les chroniques du Docteur Vertical T02

Éditeur: Glénat Livres

Auteur: Emmanuel Cauchy


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les chroniques du Docteur Vertical T02.pdf - 32,848 KB/Sec

Mirror [#1]: Les chroniques du Docteur Vertical T02.pdf - 36,792 KB/Sec

Mirror [#2]: Les chroniques du Docteur Vertical T02.pdf - 24,445 KB/Sec

Emmanuel Cauchy avec Les chroniques du Docteur Vertical T02

Livres connexes

Après Frisson fatal, voici Morte et blanche, le 2e volume des Chroniques du docteur Vertical. Le cadre (l’hôpital de Chamonix et le massif du Mont-Blanc) n’a pas changé et les héros de la série (médecins, infirmières, guides de haute montagne) sont restés là où on les avait laissés : au fond d’une crevasse, en équilibre précaire sur un sérac ou au service des soins intensifs…

Échoué sur un sérac suspendu dans le vide, le groupe du docteur Sharlone va-t-il s’en sortir ? La tempête de fœhn fait rage, empêchant tout secours par la voie des airs, tandis que le sérac émet d’inquiétants grincements… De son côté, Aline a été sortie de sa crevasse sur le glacier de Leschaux. Sortie oui, mais sauvée ? Si les secours parviennent à la transporter jusqu’à l’hôpital de Genève, sa température corporelle affiche 13°7 ! En dessous de 20°, le cas est jugé désespéré… sauf pour Austin – alias Dr Vertical ! Passionné par le froid, il parvient à convaincre le spécialiste de l’hypothermie de tenter avec lui une réanimation.

Mais ce qu’Austin continue d’ignorer c’est que Jamila, sa Jamila, victime d’un traumatisme crânien inquiète « Grand chef », qui décide de la transférer à l’hôpital de Genève où elle pourrait bien être trépanée.

Finalement, tout serait presque normal à l’hôpital de Chamonix, si du Rohypnol – la drogue du viol – n’avait pas disparu de la pharmacie de l’hôpital, alors qu’une jeune Suédoise a été retrouvée morte dans un ravin. Les enquêteurs débarquent à l’hôpital. Et le feuilleton continue…